Serviceline
Serviceline Industrial Sensors
Support en ligne pour la protection contre le risque d’explosion

Mise en place du système de diagnostic avancé

Intégration simplifiée dans l’environnement DCS

Le système de diagnostic avancé propose plusieurs possibilités d’intégration au système supérieur via :

  • Noeud FOUNDATION fieldbus-H1
  • Ethernet avec interface OPC
  • Contact libre de potentiel

Intégration comme nœud FOUNDATION fieldbus-H1

Cette disposition permet d'intégrer jusqu'à 16 modules de diagnostic avancé pour être intégrés comme un nœud FOUNDATION fieldbus-H1. Toutes les données et les fonctionnalités du gestionnaire de diagnostic peuvent être consultées via FOUNDATION fieldbus-H1, telles que :

  • Assistant de mise en service
  • Affichage du diagnostic
  • Système expert pour le dépistage des pannes et le dépannage
  • Gestionnaire d'historique avec édition d'un document
  • Gestionnaire des rapports
  • Oscilloscope

La mises à jour des définitions du protocole FOUNDATION fieldbus H1 et du standard EDDL a permis l’ajout de ces fonctionnalités de diagnostic avancées.


Interface Ethernet

Système de diagnostic avancé avec l’interface Ethernet
Système de diagnostic avancé avec l’interface Ethernet

Notre concept original pour l'intégration des données transparente et pratique s’effectue via les interfaces Ethernet et OPC. L'intégration étroite au sein du Plant Asset Management (PAM) est possible avec la plupart des systèmes DCS. Cela permet de voir chaque segment comme une partie de l'infrastructure de l'usine plutôt qu’un instrument de contrôle et ses voies.

Les informations se présentent comme étant « par segment » et par appareil. Les segments du bus de terrain et les participants sont repérés et facilement identifiables avec leurs étiquettes comme des actifs à gérer. Les assistants de configuration lisent les données de configuration du DCS et du PAM et ajoutent les informations des segments et des instruments sur la partie respective des infrastructures du PAM. Les segments du bus deviennent des actifs que l’on peut gérer.

La configuration est simple et automatique, ce qui permet de réduire le temps passé sur les études. Le système de diagnostic FieldConnex® recueille les informations auprès des modules ADM et convertit les données pour Ethernet. Le gestionnaire du diagnostic identifie automatiquement tous les ADM et les configure automatiquement. Les utilitaires contribuent à cette opération via :

  • La lecture des données et des étiquettes à partir du système DCS
  • La configuration des modules ADM basée sur les données du système DCS
  • L'écriture des informations relatives aux segments dans le système DCS
  • L’intégration de l'interface de visualisation dans l'environnement DCS

Ces activités sont prises en charge par les assistants qui guident le processus au moyen d'instructions étape par étape.


Choix de la technologie DTM ou EDDL

Le système de diagnostic avancé FieldConnex® prend en charge les deux technologies. Les améliorations apportées à la technologie EDDL permettent la mise en œuvre de l'architecture sophistiquée de l’ADM via EDDL. Cela nous permet de proposer une intégration dans pratiquement n'importe quel système DCS. Votre contact habituel chez Pepperl+Fuchs peut vous indiquer quelle est la meilleure méthode pour votre application.


Version de base – contact libre de potentiel

L’information minimale que le module ADM fournit est un contact libre de potentiel . L’ADM actionne le contact situé sur le Power Hub FieldConnex. Cette configuration est obtenue avec la version du module de diagnostic avancé équipé d’une sortie relais (HD2-DM-A.RO).


La couche physique de l'intégration du système de diagnostic avancé


La passerelle collecte les informations transmises par les contacts d'alarme et par le bus de diagnostic pour 62 modules ADM maximum